Entrées par aurelie

Création de l’atelier 1

Chèvre ! à côté de ses pompes même si elles sont sur la plaque Par l’Atelier 1 du Théâtre Spirale Du mardi 27 juin au samedi 1er juillet 2017 à 19h30 Théâtre de la Parfumerie Écriture collective d’après des textes des jeunes de l’Atelier C’est quoi ta marge ? Au bord de la marge ? […]

Estrenan « Amores de cantina » de Juan Radrigán en Ginebra, Suiza

Estrenan « Amores de cantina » de Juan Radrigán en Ginebra, Suiza por CULTURA+CIUDAD, EL MAGAZINE DE EL MOSTRADOR 21 noviembre 2016 Amores de Cantina será actuada en francés, con subtítulos en español. En el elenco estará el chileno Ricardo Pinto, que interpretará a José, el dueño de la cantina, mientras que Michele Millner tendrá el rol […]

Critique d’Alexandre Demidoff – Le Temps, 2016

Fureur d’amour en chanson à Genève L’actrice et metteuse en scène Michèle Millner révèle avec brio la verve écorchée du poète chilien Juan Radrigan à la Parfumerie. Chavirant S’il y avait un spectacle à voir, un seul en cette fin de semaine à Genève, ce serait celui-ci. Sur votre coussinet, à la Parfumerie, vous êtes […]

Carte postale par Urs Stauffer

Carte Postale n° 12 AMORES DE CANTINA Une expérience qui me fait des frissons dans tout le corps, qui me fait monter, dès le début, les larmes aux yeux, qui me va droit au cœur! Un cadeau dans le paysage des spectacles d’arts vivants. Car vivant, oui, c’est le cas de le dire: théâtre, musique […]

Critique de Bertrand Tappolet – Le Courrier

«Les Diablogues» de Dubillard, mis en scène par Patrick Mohr au Crève-Coeur, démantibulent langage et sens. Un effarement scénique. par Bertrand Tappolet Le Courrier, mercredi 19 octobre 2016 Roland Dubillard fait d’une parole fantasque, imprévisible, un outil fascinant et singulier plongé dans un grand bain d’absurde. Nés à la radio, ses courts récits ou Diablogues […]

Critique d’Alexandre Demidoff – Le Temps

Roland Dubillard, doux farceur au Crève-Coeur L’auteur français reverdit grâce aux acteurs Diego Todeschini et Mathieu Delmonte, formidables équilibristes dans «Les Diablogues», à l’affiche à Cologny Plonger ou ne pas plonger. Vous connaissez ce nœud au bout du plongeoir. Ce vide qui aspire et tétanise. Les Diablogues de Roland Dubillard (1923-2011) commencent ainsi, par un vertige de vacancier […]