Chaque homme est une race

D’après les textes de l’auteur Mozambicain Mia Couto

Création: Théâtre Spirale 2008/2009
Tournée: saison 2010/2011 et 2012/2013

En collaboration avec la Cie Deux Temps trois Mouvements en France et la troupe Sò au Mali

Conception, mise en scène

Patrick Mohr

Collaboration à la mise en scène

Hassane Kassi Kouyaté

Comédiens

  • Maimouna Doumbia (Mali)
  • Hamadoun Kassogué (Mali)

Musique

  • Bassita Dao (Burkina-Faso)
  • Baba Kouyaté (Burkina-Faso)
  • Bassirou Sanou (Burkina-Faso) en 2009
  • Ousmane Diarra (Burkina-Faso)
  • Dramane Dembélé (Burkina-Faso) en 2011

Régisseur

  • Tidiane Mballo (Sénégal) en 2009
  • Hélène Giraud (France) en 2011

Création lumières

Michel Faure

La pièce traite de la faim, de la nécessité, de la survie.
De ceux qui partent sans savoir nager à l’assaut de l’océan dans des barques de fortune,
De ceux qui ne peuvent plus attendre,
De ceux qui n’ont plus le choix.

Chaque homme est une race, spectacle tout terrain emmené par d’irréductibles comédiens, griots, chanteurs ou musiciens originaires du Burkina, du Mali, du Sénégal et de Suisse, rassemble trois récits de l’auteur mozambicain Mia Couto. Fantastiques, philosophiques, tragiques et cocasses, ses textes révèlent une infinie tendresse pour l’humanité.

Chaque homme est une race a été créé dans le cadre d’une résidence au Centre Djéliya de Bobo-Dioulasso en 2008.

Vidéo