Le Temps: Joue-moi quelque chose

« La vivacité d’un torrent de montagne. La chaleur d’une flambée. domain name data . Et encore l’âpreté d’un champ tout juste fauché. Joue-moi quelque chose provoque toutes ces sensations. Michele Millner orchestre avec huit complices un tourbillon de vie, une tornade musicale et théâtrale qui rend un hommage vibrant  aux paysans de Haute-Savoie. Révolutionnaire ? Non, mais terriblement bienfaisant. »

Marie-Pierre Genecand, 17 octobre 2012

 

Le Courrier: Joue-moi quelque chose

« Tous en piste, les quatre comédiens, dont Michele Millner, Florent Bresson, Mia Mohr et un poignant Bernard Escalon, dévoilent avec talent les secrets cachés dans ces montagnes, les joies et les peines de ceux qui y vivent depuis toujours. Un souffle passionnel, voire irrationnel, vient parfois balayer la scène. Comme un grand vent puisant dans le surnaturel des écritures latino-américaines qui soufflerait jusqu’ici, dans cet arc lémanique où l’Italie de Fellini n’est pas non plus très loin. »

Cécile Della Torre, 17 octobre 2012