Portrait Michele Millner – Le Temps 19.01.2016

Le Temps 19.01

Le Temps: The Stones

“Un spectacle qui pose tant de questions est déjà une aubaine. Surtout quand les adolescents représentent les deux tiers du public. A cet âge, on affirme souvent à défaut de savoir. Pire, et c’est l’enjeu de cette pièce, à cet âge, on ne se dégonfle jamais.
On relève toujours les défis, même au péril de sa vie ou de celle d’autrui…
Cette folie, on la sent bien dans le jeu des trois jeunes comédiens dirigés par Michele Millner.
Jon Ander Alonso, Raphaël Archinard et Léo Mohr décapent, qu’ils interprètent les ados face à leur destin ou qu’ils jouent de la basse, de la batterie ou de la guitare, sur un mode rock-rebelle.”

Marie-Pierre Genecand / 22 .10.2014

Le Courrier: The Stones

“A La Parfumerie, à Genève, The Stones questionne à bras-le-corps des vécus adolescents complexes et des réalités qui dérangent.”

Bertrand Tappolet / 22.10.2014

La Tribune de Genève: The Stones

 Energie débordante, testostérone à ne plus savoir qu’en faire, rudesse indifférente d’un environnement minéral. La canalisation de ces forces brutes imprime à la fois l’argument mais aussi la forme de The Stones. Une forme qui fournit en quelque sorte une alternative à la fatalité : grâce aux exutoires qu’offre l’expression artistique, on n’en arrive pas là. Il est vrai que la maîtrise des interprètes impressionne. De même que l’utilisation astucieuse de l’espace et des éléments de décor minimaux.

Katia Berger – 18.10.2014