Peña del Sur

Vendredis et Samedis à 21h
25 /26 nov. – 2/3 déc. – 9/10 déc. 2016
Concerts au Grand Café de la Parfumerie
Tarif unique : 15 CHF (vente sur place) ou Pass 6 soirées : 70 CHF
Rens. 022 343 01 30

Una Peña, no una pena. Une Peña, pas une peine, mais un lieu où on se retrouve entre amis pour déballer tous ce qu’on a sur le cœur. Del sur. Du sud. Qu’est ce que c’est le sud ? Un rêve de soleil et de repos ? Le sud, pour nous qui venons du sud de l’Amérique Latine, c’est la pluie, le froid et un feu qui nous réchauffe.

Une peña célèbre: celle des Parra dans le Chili des années ’60. Victor Jara, Violeta, la cancion nueva, la célébration de la musique populaire et de la chanson engagée. Notre Peña del Sur aimerait humblement rendre hommage à tout cela. Nous invitons donc des amis à venir chanter, jouer, raconter, dire, crier et murmurer. La danse, le rire, un bon verre de rouge. De quoi rêver d’un monde meilleur.

*****

Vendredi 25 novembre dès 21h

21h Le Chœur Ouvert – direction Michele Millner

21h30 Valdez-Wetzell Project « Arturo Valdez – Nicolas Wetzell – Sylvain Fournier – Yves Cerf – José Luis Musetti – Aurélien Gattegno – Orland Oliva » (Peru)

Le « Valdez-Wetzell project » est une aventure musicale intriguante, une quête artistique, un rêve qui évoque des paysages sonores enracinés dans les Andes. C’est aussi une traversée des cultures, une invitation à visiter des territoires étendus de mosaïques complexes de beauté sans frontières ni hémisphères. Cet orchestre de 7 musiciens joue les compositions et les arrangements de Nicolas Wetzell et Arturo Valdez qui rendent hommage aux peuples des Andes, aux terres d’accueil de Suisse et d’ailleurs et surtout à la liberté.
Arturo Valdez, charango et mandoline – Nicolas Wetzell, guitare –  Sylvain Fournier, percussion – Yves Cerf, saxophones et quena – José Luis Musetti, claviers – Aurélien Gattegno, quena – Orland Oliva, basse
*****

Samedi 26 novembre dès 21h

21h Les Enfants de Chœur – direction Mia Mohr

21h30 Trio « Raúl Chacón – Cesar Dominguez – Antoine Zaugg » (Bolivia)

Ces trois musiciens se sont rassemblés pour évoquer les compositeurs que l’on écoutait en Bolivie dans les années 70. Ils vont interpréter entre autres des œuvres de Alfredo Dominguez, William Centellas, Violeta Parra, Cesar Junaro et Ernesto Cavour.
Raúl Chacón, charango – Cesar Dominguez, guitarra – Antoine Zaugg, quena
*****

Vendredi 2 décembre dès 21h

21h Chorale Les Anges de Montbrillant – direction Nabila Schwab

21h30 Duo Amo el Sur « Patricia Tondreau – Jean Ferrarini » (Cono Sur)

Fasciné par l’inépuisable trésor des musiques conçues au Sud de l’Amérique du Sud, ce duo n’a pas hésité à s’engager dans un voyage ou tradition et modernité se confondent.
Au menu, le Chili, l’Uruguay, l’Argentine, le Pérou comme sources principales. Des musiques centenaires, sans oublier les créations des compositeurs latino-américains actuels.
Pianiste et chanteuse, complices s’entraident mutuellement à aller là où ils veulent aller dans un grand respect et écoute”.
http://patriciatondreau.com/Site/Accueil.html

22h15 Duo Amanecer « Liliana Moran – Samuel Vilu » (Chile)

Le duo Amanecer débute en janvier 2015. Heureuse rencontre d’un jeune guitariste chilien, performeur infatigable et impatient avec la chanteuse chilienne qui chante la vie avec calme et profondeur. Samuel Vilu, guitariste, compositeur et poète compose des musiques pour le théâtre et la danse et joue dans différents groupes. Le disque « A mano limpia » sort cette année sous son nom. Liliana Moran, chante depuis toujours pour conjurer les malheurs et rendre hommage à la vie. Elle interprète les grandes figures de la nouvelle chanson latino-américaine et chilienne, Violeta Parra, Atahualpa Yupanqui, Victor Jara et tant d’autres). Sous l’emblème de la chanson qui a du sens, elle fait siennes les paroles de Victor Jara : « le chant a du sens quand il palpite dans les veines »
*****

Samedi 3 décembre dès 21h

 21h Chœur Artichaut – direction Nabila Schwab

 21h30 Triomboli « Mia Mohr – Aïda Diop – Tomas Fernandez » (Cono Sur)

Triomboli est un hommage à des classiques de la chanson latino américaine. Intimes et complices, une percussion minimaliste et des cordes, contrebasse, guitare, voix. C’est la rencontre entre Mia Mohr, comédienne genevoise de mère chilienne, Tomas Fernandez, contrebassiste chilien ayant grandi au Mexique, et Aïda Diop, percussionniste parisienne de père sénégalais. Jouant avec la diversité des bagages musicaux, classiques ou contemporains, issus du jazz ou de la musique des Balkans, le trio raconte ces chansons qu’on reconnaît, et redécouvre.

www.triomboli.com

*****

Vendredi 9 décembre dès 21h

21h Kombodou – chœur dirigé par Patricia Tondreau

21h30 Duo « Narciso Saúl – Gaëlle Poirier » (Argentina)

Ce duo (guitare, voix et bandonéon) interprète des pièces de styles et d’époques différentes inclues dans leur premier CD «Tiempo Justo» sorti en 2015. De la Cumparsita, Tango de 1916 faisant partie de la «Guardia Vieja» écrit par Gerardo Matos Rodriguez à Tiempo Justo, composition de Narciso Saùl, en passant par Alfonsina y el Mar de Ariel Ramirez & Felix Luna, de connotation folklorique, ou encore des musiques d’Astor Piazzolla.
A l’occasion de ce concert, ils auront le plaisir d´inviter le saxophoniste Yves Cerf.

www.narcisosaul.com.ar

*****

Samedi 10 décembre dès 21h

21h Amores de Cantina Grupo y Coro

avec les musiciens et les comédiens du spectacle.

La petite troupe de la cantina est hétéroclite et improbable. Elle fourmille de talents divers qui ont permis de créer et faire vivre les nombreuses musiques et chansons du spectacle.
Pour cette Peña del Sur nous allons revisiter tout cela goulûment et librement tout en puisant dans le grand dictionnaire sonore des pays du cone sud de l’Amérique Latine et dans l’encyclopédie sonore universelle : celle qui fait que nous sommes les rois du métissage !